Paste your Google Webmaster Tools verification code here
tarif assurance loyers impayés

Tarif d’une assurance loyers impayés : que prendre en compte ?

En tant que bailleur averti, vous souhaitez opter pour une garantie loyers impayés (GLI). La première étape est donc de demander le tarif d’une assurance loyers impayés auprès d’un spécialiste, pour ensuite faire votre choix.

C’est là où les choses se compliquent. Comment bien estimer le tarif de son assurance loyers impayés en 2022 ? Quel est le tarif moyen actuel ? Quelles sont les garanties proposées ? Comment faire son choix ?

Voilà autant d’éléments que l’équipe de La Gestion En Ligne a décidé de mettre en avant pour vous aider à prendre votre décision.

 

 

Pourquoi prendre une assurance loyers impayés ?

Plusieurs raisons peuvent vous amener à opter pour une GLI :

  • La présence d’un crédit immobilier
  • La nécessité d’un complément de revenus
  • Le besoin de sécurité

 

Le crédit immobilier à rembourser

Vous avez réalisé votre investissement locatif en contractant un crédit immobilier ? Que celui-ci repose sur la totalité du montant de l’opération ou seulement partiellement, vous avez certainement besoin de l’intégralité des loyers afin d’équilibrer les charges de crédit, d’assurance mais aussi des charges locatives.

Dans ce cas l’assurance loyers impayés est une vraie sécurité pour vous permettre d’honorer vos échéances.

 

Un complément de revenus à assurer

Les loyers de votre bien locatif vous permettent de compléter vos revenus de retraite ? Vous avez investi dans cette optique quand vous aviez des revenus plus élevés et que vous remboursiez alors votre crédit bancaire ?

Il est donc désormais indispensable que les loyers viennent désormais compenser la baisse des revenus due à votre passage en retraite. Pour maintenir votre niveau de vie d’avant, ces loyers vous sont donc un vrai complément indispensable.

 

Une situation à sécuriser

Vous cherchez tout simplement à avoir une opération locative qui se déroule normalement, sans souci ? L’assurance loyers impayés est alors la solution la plus sécurisante pour vous.

Il faut toutefois savoir que tous les locataires ne sont pas éligibles à ce type de garantie, il faudra donc être vigilant lors du choix de votre locataire, afin de pouvoir en bénéficier. En effet, même certains candidats avec une situation apparemment stable peuvent ne pas être éligibles à une GLI. L’adhésion à cette garantie vous permettra d’autant plus de bien border votre opération locative.

 

 

Quel tarif pour une assurance loyers impayés ?

Le tarif d’une assurance loyers impayés n’est absolument pas réglementé. En règle générale, actuellement il faut compter entre 2 et 4% du montant du loyer charges comprises.

Par exemple, chez La Gestion en Ligne notre contrat collectif est au taux de 2,20 %, soit un des taux les moins chers pour un contrat illimité. Ce tarif attractif vous est proposé car nous possédons une vraie force par les volumes apportés à notre assureur mais aussi par le taux de sinistralité faible, grâce à une bonne sélection des dossiers locataires.

Parfois il faut rajouter aussi les frais fixes comme les frais de dossiers et frais annexes. Pour l’assurance que nous vous proposons, les frais de gestion annuels sont alors de 24 €.

Bon à savoir : les montants des primes d’assurance sont déductibles des revenus fonciers, ce qui en diminue donc le coût final.

 

 

Les 4 éléments pour comparer le tarif assurance loyers impayés

Afin de choisir votre GLI, vous allez donc réaliser plusieurs devis et les comparer entre eux. Le moins cher ne sera pas forcément le plus intéressant, le plus cher non plus d’ailleurs ! Il faudra alors comparer plusieurs critères pour déterminer si cette garantie est intéressante ou non.

 

Souscrire seul ou en agence

Le fait de souscrire seul ou via une agence, c’est le premier élément qui fait varier le tarif d’une assurance loyers impayés. Par exemple, le contrat que nous vous proposons chez La Gestion En Ligne est commercialisé à 2,20 % par notre intermédiaire, alors qu’il est disponible à 3,30 % chez notre courtier.

Alors faut-il souscrire seul ou en collectif ?

La souscription individuelle

Souscrire seul présente l’avantage de pouvoir bénéficier, selon les assureurs, d’une garantie qui soit entièrement sur mesure. Elle correspondra alors parfaitement à toutes vos attentes, sans avoir d’autres garanties qui ne vous seront pas utiles.

Mais souscrire seul présente aussi des inconvénients, et notamment d’avoir une garantie à un tarif plus élevé qu’un contrat collectif.

La souscription collective

Souscrire via une agence permet de bénéficier de l’avantage d’une tarification bien moins chère que pour un contrat individuel. Généralement c’est de l’ordre de 30 à 40%. L’impact n’est donc pas négligeable.

Toutefois, en souscrivant en agence, c’est aussi se soumettre à l’obligation d’avoir certaines garanties qui n’auraient pas été choisies de manière individuelle.

 

Les garanties proposées

Certains contrats possèdent de très nombreuses garanties, mais en avez-vous toutes besoin ? Afin de bien les choisir, ou pas, voici quelques explications sur leur fonctionnement.

Garantie des dégradations immobilières

Il s’agit d’une garantie qui permet de prendre en charge les dégâts occasionnés par le locataire en place. Ceux-ci peuvent en effet prendre différentes formes : murs abîmés par des trous ou des marques faites sur la peine, carrelage fendu, porte cassée, vitre brisée, chauffage démonté etc … Parfois le non-paiement des loyers s’accompagne d’une dégradation volontaire du logement.

Garantie défense recours

Cette assurance permet alors la prise en charge des frais de justice, que vous pourriez avoir en cas de contentieux avec votre locataire. Elle s’applique en complément de l’assurance principale, à savoir ici l’assurance loyers impayés. Elle permet notamment à l’assureur d’intervenir à votre place.

Frais de procédure d’expulsion

Suite à des impayés, votre locataire doit être expulsé ? Cette garantie prend alors en charge tous les frais liés à l’expulsion, comme les frais d’intervention d’un serrurier, les prestations de l’huissier, les frais de déménagement et de garde meuble si votre locataire a tout laissé dans votre logement en partant à la cloche de bois.

Garantie vacance locative

Cette assurance intervient pour compenser l’absence de loyer dû à une vacance locative. Cette garantie fait le plus souvent suite à un préavis réduit (mutation, perte d’emploi du locataire etc …), à un départ furtif, au décès du locataire … Bref elle permet de financer la vacance locative et de laisser le temps de retrouver un locataire avec un bon dossier.

 

Les délais et durée d’indemnisation

Il est alors important également de consulter les modalités de l’indemnisation en cas de loyers impayés. Il faut par contre savoir que plus ces modalités sont intéressantes, plus le tarif de l’assurance loyers impayés sera élevé.

Le délai d’indemnisation

Il intervient en règle générale entre 2 et 4 mois à partir du litige. C’est donc un élément important à prendre en compte, en fonction de la présence d’un crédit à rembourser et du niveau de votre trésorerie.

La durée d’indemnisation

Il s’agit du nombre de mois durant lesquels les loyers impayés seront pris en charge par l’assurance. Si l’idéal serait bien sur une durée illimitée, ce n’est pas toujours possible ou proposé. Dans ce cas une durée minimale de 36 mois est un bon compromis vu les délais actuels pour récupérer son logement dans le cadre d’une expulsion.

 

Les plafonds de remboursement

C’est le montant au-delà duquel une assurance va limiter son intervention de prise en charge. Il faut savoir que certaines assurances limitent les loyers à 2.000 €/mois. Ainsi, suivant le bien proposé en location il faudra bien en tenir compte.

Pour le montant optimal, vous pourrez l’obtenir avec la durée minimale d’indemnisation de 36 mois, multipliée par le montant de votre loyer. Après bien entendu, un plafond illimité est toujours gage de plus de tranquillité dans le choix d’une assurance loyers impayés, mais le tarif va souvent avec.

 

 

Comment faire le choix final pour sa garantie loyers impayés ?

Pour choisir au mieux votre garantie loyers impayés, il est donc important déjà de :

  • lister les garanties que vous souhaitez vraiment
  • voir les garanties sur lesquelles vous pouvez faire des concessions, et dans quelles mesures

 

La première étape du choix

Si dans l’absolu, nous voudrions tous les meilleures garanties pour le prix plus bas, dans la réalité c’est rarement possible. Il faut donc réaliser choisir sa GLI selon le meilleur rapport qualité prix.

Pour cela, faites une première liste avec vraiment les garanties importantes pour vous, en fonction de votre situation personnelle. Cela pourra être de sécuriser au mieux votre opération ou bien s’assurer de la bonne prise en charge de l’intégralité des frais.

Chaque profil d’investisseur étant différent, c’est donc un vrai travail à réaliser, qui vous permettra d’éliminer certainement certaines GLI qui pouvaient présenter un tarif très attractif, mais tout simplement parce que les garanties couvertes n’étaient pas suffisantes par rapport à vos besoins.

 

La deuxième étape du choix

Ensuite vous pourrez regarder parmi les assurances restantes, celles qui présentent des garanties sur lesquels vous êtes prêts à faire des concessions, soit à les éliminer si le tarif demandé est trop onéreux, ou bien à diminuer certaines garanties (plafond, délai ou durée d’indemnisation) si vous ne les jugez pas primordiales.

Cette deuxième liste sera donc encore plus réduite.

 

La troisième étape du choix

Il s’agit de l’étape finale du choix, celle qui vous permet de concilier le tarif d’une assurance loyers impayés avec les garanties qui vous correspondent.

 

 

Il se pourrait alors que ce soit notre offre qui vous convienne avec :

  • L’absence de franchise et de carence
  • Aucune limite de montant et de durée
  • Des frais de contentieux et de procédure inclus

Le tout, pour un taux de 2,20 % avec 24 € de frais de gestion annuels. Vous pourrez alors souscrire en supplément l’assurance Le15 afin de garantir le versement de vos loyers le 15 du mois.