espaceperso_icone8

Que faire en cas de dégât des eaux ?

Dans tous les cas, vous devez prévenir votre propriétaire et votre assureur

Vous êtes victime d'un dégât des eaux
    • L’origine du sinistre se situe dans votre logement

      La première chose à faire est bien entendu de stopper la cause du dégât si vous pouvez l’identifier. Vous devez, immédiatement, vous mettre en rapport avec votre propriétaire si la réparation à effectuer n’est pas à votre charge (les changements de joints sont à la charges du locataire).
      – Seul votre logement est endommagé : Vous devez faire une déclaration de sinistre, dans les 5 jours, à votre assurance.
      – Un autre logement est également endommagé : Vous devez faire un constat amiable de dégât des eaux avec votre voisin. et prévenir également votre assureur.

    • L’origine du sinistre ne se situe pas dans votre logement

      Vous devez vous mettre en rapport avec votre assureur immédiatement : en effet, c’est lui qui sera le gestionnaire du sinistre pour ce qui vous concerne. En particulier, c’est lui qui va organiser la recherche de fuite et l’indemnisation de vos dégâts..

    • L’origine du sinistre se situe dans les parties communes de l’immeuble

      Vois devez vous mettre en rapport immédiatement avec votre assureur qui va gérer votre sinistre : recherche de fuite, 

Le traitement du sinistre

Le chemin est long et complexe de la survenance du sinistre à l’indemnisation des dégâts. Vous trouverez ci-dessous quelques points importants à ce sujet.

  • L’assureur rembourse les dégâts causés par un sinistre, jamais la réparation de la cause.
  • Le principe qui voudrait que ce soit l’assureur du fautif qui paye les dégâts n’est pas toujours applicable en matière de dégât des eaux, votre assureur peut être sollicité, même si vous n’êtes pas responsable du sinistre.
  • Les dossiers de sinistre peuvent être longs à traiter compte tenu de la multiplicité des intervenants (locataire, propriétaire, voisin, syndic, assureurs de chacun). Comme locataire, vous êtes gardiens de la chose louée : vous avez donc la responsabilité de vous préoccuper du suivi du dossier. En cas de négligence de votre part, vous pourriez être tenu responsable des conséquences qui en résulteraient.
  • Dans le traitement du dossier, vous devez assurer l’accès à votre logement pour les différents intervenants (experts, entreprises…)
  • Tout sinistre non clos dans un délai de deux ans est frappé de prescription : vous pouvez proroger ce délai par l’envoi d’un courrier recommandé à l’assurance avant la fin de ces deux ans.
  • Vous devez obligatoirement être assuré. En cas de sinistre et en l’absence d’assurance, vous seriez tenu personnellement responsable des dégâts causés par le sinistre.
  • Depuis le 1er juin 2018 et la mise en place de la convention IRSI, si un sinistre, quelle qu’en soit l’origine, cause des dégâts dans votre logement, c’est votre assureur qui sera le gestionnaire du dossier.

Voir aussi le site du service public : Assurance et dégât des eaux