Remplir le formulaire P0i pour lancer son activité LMNP

Remplir le formulaire P0i pour lancer son activité LMNP

Le formulaire P0i est le Cerfa 11921*5 qui va vous permettre de lancer votre activité de location meublée en entreprise individuelle (EI) ou en entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL). C’est la solution la plus courante en dehors de la création d’une SARL de famille pour gérer son LMNP.

Alors quand et comment compléter ce document pour lancer son activité en meublé ? La Gestion En Ligne vous dit tout !

 

 

Quand faut-il remplir un formulaire P0i ?

Le formulaire P0i peut se télécharger sur le site service-public.fr. Il doit impérativement être complété et envoyé au greffe du Tribunal de Commerce de la zone où se situe votre meublé, dans un délai de 15 jours qui suit le début de l’activité.

Cette déclaration va permettre ainsi l’immatriculation de votre activité avec l’attribution d’un SIRET.

Bon à savoir : le non-respect de cette formalité obligatoire entraine une amende et un rattrapage de cotisations de la CFE (Cotisation Foncière des entreprises).

 

 

Comment compléter le formulaire P0i pour son LMNP ?

Après une partie dédiée à votre identité, le formulaire P0i contient d’autres éléments à compléter avec la plus grande attention.

 

La date de début d’activité

Il peut s’agit au choix de :

  • La date d’acquisition du bien, ce qui vous permettra de déduire les frais de notaire et les travaux réalisés pour votre activité
  • La date de début de la location

Dans tous les cas, si vous adhérez dans les 5 mois à un Centre de Gestion Agréé (CGA) vous bénéficierez d’une réduction d’impôts et d’une non-majoration de votre bénéfice imposable de 25 %.

 

Les options fiscales

Pour remplir l’encadré 11 du formulaire, l’accompagnement par un fiscaliste peut être intéressant. En effet, vous pourrez choisir entre trois options pour la fiscalité de vos bénéfices, mais aussi pour la partie TVA.

Si en activité de location meublée, seul le régime des BIC est applicable, il y a donc le choix entre :

  • Micro BIC, pour bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50 % sur les recettes dans la limite de 70 K€ ou 170 K€/an
  • Réel simplifié, pour pouvoir amortir le coût du bien immobilier avec la partie mobilier
  • Réel normal

Ainsi suivant le chiffre d’affaires à venir, ainsi que vos charges, un régime peut être plus intéressant qu’un autre. Il faut donc bien choisir !

Ensuite pour la partie TVA, si vous ne réalisez aucune des 3 prestations permettant d’être considéré comme une résidence de service, comme l’accueil, la blanchisserie, le nettoyage et le petit déjeuner, dans ce cas vous êtes en franchise de base.

 

 

Remplir pour la première fois le formulaire P0i n’est pas anodin, et il est parfois recommandé de se faire accompagner par un professionnel, qui saura alors vous aider à mieux comprendre les enjeux financiers de certains choix. Alors n’hésitez pas !