Comment gérer les loyers

Comment gérer les loyers ?

Comment gérer les loyers ? Préparer sa retraite et assurer un complément de revenus ou pouvoir plus tard faire une donation à ses enfants : l’investissement immobilier locatif est une solution qui répond à toutes ces attentes. Cependant, il faut connaître un minimum de règles pour mettre en place une gestion des loyers efficace. Quels sont les principes à respecter pour optimiser la gestion des ses loyers ?

La gestion des loyers

Une fois le loyer déterminé, le bail signé et le locataire entré dans les lieux, il faut gérer les loyers, comment faire ?

L’appel de loyer

Ce document n’est pas obligatoire car  le bail détermine les conditions financières de la location. Néanmoins, il est très utile : en effet, il permet de rappeler l’échéance au locataire. Pour être efficace, il doit reprendre l’éventuel solde antérieur impayé, ainsi que le loyer et la provision sur charges du mois à venir. 

La quittance de loyer

Elle doit obligatoirement être remise au locataire, une fois que le paiement total de la somme due est effectué. Attention, la quittance est un reçu sur lequel le locataire peut s’appuyer pour justifier son paiement : il ne faut donc jamais délivrer de quittance pour un mois qui ne serait que partiellement payé.

La gestion des provisions sur charges

Comme le loyer, la provision sur charges doit être évaluée avec le maximum de précisions : en effet, si elle est excessive ou trop faible par rapport à la réalité des charges, l’apurement (rapprochement des charges réelles avec les provisions perçues) sera source de difficultés et de conflits.

La provision sur charges

Pour l’estimer correctement il faut être en possession du dernier décompte de charges de copropriété  ainsi que de la taxe foncière. L’addition des charges récupérables (indiquées sur le décompte de charges) et de la taxe d’ordures ménagères (présente sur l’avis de taxe foncière) fournit les charges réelles. C’est ce montant qui, divisé par 12, donne une approche réaliste de la provision sur charges à appliquer.

L’apurement des charges

Une fois par an, il faut rapprocher les provisions versées des documents définitifs (charges récupérables et taxe d’ordures ménagères) afin de calculer si le locataire a trop ou pas assez payé de provisions par rapport à la réalité des charges de l’année. Plus la provision a été calculée avec justesse au départ, mieux se passera l’apurement.

Comment gérer ?

La gestion des loyers et des charges est le cœur de la gestion immobilière et de la gestion locative : le bon fonctionnement d’une location immobilière repose d’abord sur la réalisation de cette tâche qui peut être réalisée soi-même ou à l’aide d’un professionnel administrateur de biens. La Gestion en Ligne propose un système de fonctionnement innovant, qui permet à la fois de gagner du temps et d’économiser les trois quarts des frais demandés par un administrateur de biens traditionnel.