Paste your Google Webmaster Tools verification code here
Trouver un locataire : Comment procéder ?

Trouver un locataire : Comment procéder ?

 

Vous souhaitez trouver un locataire pour votre bien, et vous ne savez pas comment procéder ? Les démarches sont effectivement nombreuses jusqu’à la remise des clés, et il est facile de s’y perdre. Retour sur les tâches à effectuer pour une location sereine de votre bien.
 

Sommaire

 

Les démarches préalables pour trouver un locataire

RETOUR AU SOMMAIRE
 
LES DIAGNOSTICS : Ils doivent obligatoirement être réalisés et joints aux baux. La première étape consiste donc à faire établir ces diagnostics avant la mise en location. En effet, les diagnostics peuvent faire apparaître des anomalies qui doivent être régularisées avant la location. C’est le cas du CREP (exposition au plomb) ou des diagnostics gaz et électricité.

Plus d’informations sur les diagnostics techniques
 
L’ÉTAT DU LOGEMENT : Il doit être « prêt à l’emploi » dès la mise en location. Par envie d’accélérer la mise en location, on peut être tenté de faire visiter son logement en cours de travaux. Ce n’est que rarement efficace : le candidat est un consommateur qui doit être attiré par le produit qu’il considère.

De plus, le candidat ne présentera une motivation crédible qu’une fois le bien présenté tel qu’il sera loué. En effet, il n’est pas rare de voir un candidat sélectionné être déçu lors de l’entrée dans les lieux par le bien par rapport à l’image qu’il s’en était faite, déception pouvant aller jusqu’à un désistement représentant une perte de temps coûteuse pour le propriétaire.
 
 

Déterminer le montant du loyer pour trouver un locataire rapidement

RETOUR AU SOMMAIRE
 
En cas de première location, une bonne évaluation du loyer est primordiale car une fois le bien loué, l’augmentation du loyer devient contrôlée, même en cas de changement de locataire.

Outre les critères réglementaires, il est important de suivre les critères de marché. Renseignez-vous sur les biens en location similaires au vôtre depuis les sites d’annonce ou auprès des agences du quartier pour effectuer une estimation de votre propre bien.

Attention : Si le premier réflexe est d’évaluer son bien dans la fourchette haute afin de maximiser son bénéfice, cette logique peut se révéler néfaste pour la rentabilité du bien. En effet, à court terme, un loyer attractif se rentabilise par une location rapide, et à long terme, la motivation du locataire à rester dans le bien sur une longue durée est importante afin d’éviter les vacances locatives et les relocations coûteuses.
 
 

La rédaction de son annonce

RETOUR AU SOMMAIRE
 
L’annonce sera votre vitrine pour vendre votre bien aux potentiels candidats à la location. Savoir vendre son bien, c’est s’assurer d’une part d’un nombre de candidature optimisé afin d’avoir le plus grand choix possible, et d’autre part qu’ils seront bien présents à la visite. En effet, c’est environ 20 % des candidats en moyenne qui confirment un rendez-vous sans se présenter.

LES PHOTOS : Le premier contact entre votre bien et les candidats sera les photos. On voit souvent des propriétaires sous-estimer l’importance d’une photo bien prise : privilégiez les moments lumineux de la journée, dissimulez au maximum les décorations personnelles qui empêcheront le candidat de se projeter, et si une photo prise avec un smartphone est largement suffisante, attention à la mise au point !

LE TEXTE : Soyez le plus précis possible. Si l’on peut éventuellement penser qu’une description plus vague permettra de rameuter un plus grand nombre de candidat, on se rendra vite compte que ce genre de démarche peut être contre-productive, utilisant du temps et de l’énergie pour des candidats qui ne seront de toute manière pas intéressés. Votre but est de trouver le locataire qui se plaira dans votre bien pour obtenir une location longue durée, plutôt que de forcer une location pour recommencer les démarches au départ de l’occupant peu de temps après.
 
 

Le choix de son locataire

RETOUR AU SOMMAIRE
 
LA SOLVABILITÉ : Un candidat est généralement considéré comme solvable à partir du moment où ses revenus mensuels atteignent trois fois le montant du loyer charges comprises et que sa situation est pérenne (CDI avec période d’essai validée, retraité, fonctionnaire…).

Il est important pour contrôler la solvabilité de vos candidats d’avoir un dossier complet pour chacun, un dossier dont les pièces sont cohérentes entre elles permettant de valider les informations fournies :

  • Une pièce d’identité (recto et verso) permettant de vérifier le nom, l’âge et la signature du candidat
  • Un avis d’imposition pour contrôler la cohérence des revenus
  • Des fiches de paie ou tout autre document attestant de revenus stables (bulletins de retraite, attestation d’expert comptable pour les indépendants…)
  • Contrat de travail ou document indiquant la situation professionnelle du candidat
  • Les dernières quittances de loyer (le montant des anciens loyers est-il cohérent avec la situation des candidats et avec le montant que vous demandez ?)

Au-delà de la solvabilité absolue du candidat, il est donc pertinent de se pencher sur la cohérence du dossier avec votre bien, et ce afin de favoriser une location stable et longue durée.

Comment éviter les faux dossiers de location ?
 
LE PROFIL : Le candidat retenu est celui qui va à la fois répondre aux critères financiers et générer une bonne impression relationnelle. Lors des visites, il est important d’avoir un minimum de dialogue qui permette de se faire une petite idée et appréciation du candidat. À cet effet, il est préférable d’organiser des visites individuelles qui permettent d’avoir un échange.

En effet, outre les revenus du locataire, les retards et impayés dépendent souvent de sa capacité à organiser son budget et à hiérarchiser ses dépenses. Le loyer est normalement une priorité, mais tout le monde ne le voit pas comme ça ! Il s’agit là d’éléments qu’il faudra percevoir lors du contact avec les candidats, ce qui passe généralement par un simple contact agréable montrant que vous et votre futur locataire êtes en phase.
 
 

Comment bien me faire accompagner pour trouver un locataire

RETOUR AU SOMMAIRE
 

Louer avec une agence

La réussite de la location dépend en grande partie de la qualité de l’agence et de sa connaissance du marché local. L’agence réalisera l’ensemble des tâches. Par ailleurs, elle aura la responsabilité d’éventuels problèmes survenant dans l’exercice de sa mission.

En contrepartie de sa mission, l’agence percevra des honoraires de l’ordre d’un mois de loyer. Ces honoraires sont déductibles des revenus fonciers mais restent relativement conséquents. C’est la raison pour laquelle l’agence doit être choisie avec soin.

Comparatif gestion locative : Les différentes offres
 

Une solution alternative

La Gestion en Ligne propose une gamme d’offres permettant aux propriétaires en recherche de locataire d’être accompagnés à coût réduit :

  • Rédaction des contrats à 60 € : Nous rédigeons pour vous les contrats, et vous n’avez plus qu’à les faire signer
  • Étude de dossiers à 90 € comprenant la rédaction des contrats : Faites faire l’étude des dossiers pour être certain de sélectionner un candidat solvable
  • Recherche de locataire à 180 € comprenant l’étude des dossiers et la rédaction des contrats : Nous publions vos annonces et organisons vos visites, vous n’avez plus qu’à faire visiter
  • Recherche de locataire avec visites à 10€/m² : Nous nous occupons de toute la location de votre bien

Renseignez-vous sur nos différentes offres afin d’opter pour l’option vous permettant d’obtenir une aide pertinente à prix attractif !