7 avantages à louer en meublé

7 avantages à louer en meublé

Que ce soit en Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP) ou bien en Loueur Meublé Professionnel (LMP), il existe de très nombreux avantages à louer en meublé un logement.

Au final, ceux-ci se regroupent en deux catégories :

  • La gestion simplifiée, avec plus de souplesse et de facilité que pour un bien classique
  • Un avantage financier indéniable avec une meilleure rentabilité brute et nette par rapport à la location nue

De toute façon, La Gestion En Ligne est là pour tout vous expliquer.

 

L’avantage fiscal

Un des avantages à louer en meublé est sa fiscalité. La location d’un bien nu est imposé aux revenus fonciers, par le biais d’une déclaration Cerfa 2044, où les revenus fonciers taxables sont la différence entre l’ensemble des recettes des immeubles mis en location et les frais et charges tels que les frais d’administration et de gestion, les autres frais de gestion de 20 € par local, les primes d’assurances, les travaux et réparations, primes d’éviction et charges pour les biens en copropriétés ainsi que les intérêts d’emprunts.

Tandis qu’en location meublée, c’est la fiscalité des BIC qui s’applique avec certaines spécificités. Il y a notamment en plus des mêmes charges qu’en revenus fonciers, la possibilité de déduire de vos revenus de location l’amortissement de votre bien, si vous avez opté pour le régime réel d’imposition.

Sinon, en micro-BIC, vous pourrez bénéficier d’un abattement fiscal forfaitaire de 50% sur vos recettes locatives, voire même 71 % si vous louez en tourisme classé ou chambre d’hôte.

 

 

Une meilleure rentabilité

Une autre raison de louer en meublé son bien locatif est la considération financière. En effet, l’écart de prix peut facilement aller jusqu’à 30% de plus qu’une location nue, en fonction de ses caractéristiques : localisation géographique, typologie du bien, surface etc …

En location nue, la rentabilité brute est comprise est 4,7 % et 6,6 %, tandis qu’en location meublée, elle varie entre 6 et 8%. Sont ensuite déduire tous les frais liés à l’aménagement de votre bien immobilier qui sont également à prendre en compte, de même que leur remplacement en cas de détérioration, même si ces frais peuvent être ensuite déduits de votre résultat imposable.

 

 

Plus de demandes locatives

Qui dit location meublée, dit également une plus grande facilité à louer votre bien immobilier. En effet, dans certaines zones tendues, la location de biens meublés est encore plus rapide que celles des biens vides.

Il n’est donc pas rare d’avoir nettement plus de demandes que dans d’autres zones. Si d’une ville à l’autre, la vacance locative peut facilement doubler. En tout cas, à Paris, le délai moyen de location n’est que de 19 jours.

De ce fait, même si la rotation des locataires est plus importante, les locations de meublés s’enchainent plus facilement et posent moins de soucis

 

 

Une vraie souplesse de gestion

La facilité de gestion est un des avantages à louer en meublé. Si en location nue, la durée du bail est de trois ans minimum, sur une location meublée, celle-ci est ramenée à 1 an, voire même neuf mois pour un bail étudiant, ou encore entre un et dix mois pour un bail mobilité.

Cela vous permet ainsi de pouvoir récupérer plus facilement votre bien immobilier et vous permettre plus d’options :

  • Y habiter si vous en avez besoin
  • Le mettre en vente
  • Changer de locataire régulièrement
  • Réaliser des travaux d’améliorations entre chaque période de location
  • Réviser le loyer plus facilement

De plus, si vous souhaitez donner congé à votre locataire, la gestion du préavis est bien plus facile. Sa durée n’est que de trois mois pour un bail d’un an renouvelable, tandis qu’en location elle est de six mois juste avant la fin du bail, qui lui dure trois ans ! Il vous sera ainsi plus facile de récupérer votre bien immobilier.

 

 

Un dépôt de garantie plus élevé

Si en location nue, le dépôt de garantie ne peut excéder un mois de loyer, en location meublée cela peut monter jusqu’à deux mois. C’est la fourniture du mobilier qui en est la principale raison. En effet, le logement étant plus équipé, les risques de détérioration sont plus importants. Cela permet ainsi de protéger plus les bailleurs de meublés.

Attention, si la location meublée se fait dans le cadre d’un bail mobilité, dans ce cas, il n’est pas possible de prendre un dépôt de garantie. Par contre, vous pouvez tout à fait demander l’intervention d’une caution personne physique, ou bien d’un organisme du type garantie Visale.

En savoir plus sur la garantie Visale

 

 

La facilité de passer de la location nue à la location meublée

Entre deux locations, vous pouvez décider de passer d’une location nue à une location meublée. C’est tout à fait possible. Il vous suffira juste de respecter les critères de décence d’un logement en fournissant l’ameublement nécessaire à l’habitation de votre bien locatif.

Celui-ci devra donc être équipé dans toutes les pièces avec l’ameublement et le matériel exigé par la destination de la pièce.

Attention toutefois à ne pas négliger les obligations fiscales, qui incombent dans le cadre d’un LMNP ou d’un LMNP, car elles différent un peu de celles de la location nue classique !

Les obligations d’un logement décent loué meublé

 

 

La possibilité de récupérer la TVA

Et un des derniers avantages à louer en meublé, c’est la récupération de la TVA sur l’acquisition du bien ! Il s’agit d’un vrai intérêt financier mais qui implique cinq obligations :

  • Acheter dans le neuf
  • Être sous le régime du LMP pour la résidence de service
  • Présenter au moins trois des quatre services suivants : accueil, blanchisserie, nettoyage et petit-déjeuner
  • Faire facturer la TVA aux clients par la société exploitante
  • Détenir le bien au moins 20 ans, sinon la TVA devra être remboursée en fonction de la durée de détention

Pour rappel, en immobilier le taux de TVA applicable est de 20%, ce qui n’est pas négligeable !

 

 

S’il existe ainsi de très nombreux avantages à louer en meublé, il faut donc par contre bien respecter les obligations légales qui découlent de ce statut, mais aussi vérifier qu’il y a dans votre zone géographique une demande réelle pour ce type de biens. C’est souvent le cas dans les villes étudiantes, les zones touristiques ou bien à côté des centres d’affaires. Alors pourquoi ne pas opter pour ce type de location.

Share This